Auteurs

Informations

Liste des livres publiés par Capitaine Danrit

Sorti quatrième de sa promotion de Saint-Cyr en 1877, le capitaine Émile Driant est nommé, en 1884, ordonnance du général Boulanger qui commande les troupes françaises en Tunisie. Il suit le général à Paris quand Clemenceau fait  nommer ce dernier Ministre de la Guerre et, fin 1887, épouse sa fille Marcelle. On peut supposer que c’est celui qui a porté un temps les espoirs révolutionnaires de l’extrême-droite comme de l’extrême-gauche qui a communiqué à son gendre le virus de la politique.
La carrière littéraire  de Driant (sous le pseudonyme transparent de capitaine Danrit) commence en 1892 avec La Guerre de forteresse, premier des trois volets de La Guerre de demain. Driant mène dès lors en parallèle ses deux carrières d’officier et d’écrivain jusqu’à la fin 1905 où il démissionne de l’Armée, après l’Affaire des fiches, scandale provoqué en réaction au bridage de l’avancement des officiers chrétiens par le Ministre de la Guerre, le général André, franc-maçon militant. Driant fonde alors la Ligue antimaçonnique, dont la section féminine prend le nom de Ligue de Jeanne d’Arc…
Sa carrière littéraire se poursuit avec L’aviateur du Pacifique qui annonce – en 1910 ! –  l’attaque japonaise sur Pearl Harbor… C’est en 1910 également qu’il se fait élire député de Nancy. Ami de Déroulède et Barrès, il participe aux travaux de la Commission de  l’Armée et c’est lui  qui soumet à ses confrères le texte instituant la Croix de Guerre. Cette décoration lui sera  d’ailleurs décernée, après son sacrifice au Bois des Caures : réintégré, à sa demande, dans l’Armée, le  6 août 1914, il est nommé lieutenant-colonel le 10 mai 1915 et tombe le 22 février 1916 à la tête des 56e et 59e bataillons de Chasseurs à pied… après avoir stoppé l’offensive allemande au premier jour de ce qui sera la bataille de Verdun.

Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.